1er mai, 6 enseignants du Collège de Rosemont suspendus

Mercredi 06 mai 2015

1er mai, 6 enseignants du Collège de Rosemont suspendus

MONTRÉAL – Six enseignants du Collège de Rosemont ont été suspendus avec solde à cause de leur participation à la grève «sociale» du 1er mai dernier, a annoncé la direction mardi.

Dans un communiqué faisant le point sur la suspension de ses activités vendredi dernier, la direction du Collège de Rosemont a fait savoir «que des mesures administratives ont dû être prises».

La Commission des relations du travail avait ordonné le 30 avril aux enseignants de cégep qui avaient prévu débrayer de fournir leur prestation normale de travail puisque le droit de grève n’était pas acquis dans un établissement du secteur public et que la population avait droit aux services qu’elle reçoit normalement.

Or, selon le Collège, en plus du fait que les étudiants n’étaient pas en grève lors de cette journée, des enseignants «ont pris des initiatives individuelles de bloquer les accès du Collège, le 1er mai, empêchant ainsi l’accès au campus et forçant la suspension des activités de la journée.

Le Syndicat des professeures et des professeurs du Collège de Rosemont (SPPCR) avait assuré le Collège du respect de l’ordonnance.

«Conformément à la convention collective, six enseignants ont été suspendus avec solde aux fins d’enquête. Ce processus est toujours en cours. Les mesures sont prises pour limiter les impacts possibles pour les étudiants concernés», a précisé la direction.