Attaques au pointeurs laser, les pilotes d’avions visés

Mercredi 06 mai 2015

Attaques au pointeurs laser, les pilotes d'avions visés

DORVAL – Des avions en approche à l’aéroport Montréal-Trudeau sont parfois ciblés par des pointeurs laser qui les aveuglent. Le phénomène semble prendre de l’ampleur.

Depuis vendredi, au moins six équipages qui atterrissaient à Dorval ont été visés. Plus troublant encore, lundi soir seulement, trois ont subi ce désagrément qui aurait pu avoir de graves conséquences.

Tous les cas se produisent en soirée ou pendant la nuit.

Selon ce qui a été rapporté par les membres des équipages qui en sont victimes, les individus à l’origine de ces gestes dangereux le feraient à partir de Laval, de Brossard ou de l’Île-Bizard. La police a été prévenue à chaque fois, mais elle n’est pas encore parvenue à intercepter la ou les personnes coupables.

D’après les registres de Transports Canada, au Québec, plus de 200 avions ont été visés de la sorte depuis un an.

L’objet au coeur du problème, disponible sur le marché légal, a une portée de plusieurs kilomètres. Utilisé par exemple par des astronomes amateurs pour désigner des étoiles dans le ciel, le pointeur laser peut éblouir ou aveugler ceux qui se trouvent dans le cockpit. Dans certains cas documentés, la rétine de l »il a même été endommagée.

Dans des dossiers de ce genre, c’est la Loi sur l’aéronautique qui s’applique au Canada. Elle prévoit des amendes pouvant dépasser 100 000 $, voire des peines de prison.

Aux États-Unis, un jeune homme de 19 ans a d’ailleurs été condamné à deux ans et demi de prison, récemment, pour les mêmes raisons.