Cascades East Angus Une usine établie du comité de reclassement

Samedi 02 août 2014

Cascades East Angus  Une usine établie du comité de reclassement

Les prochaines semaines risquent d’ être difficile pour certains 175 employés de Cascades East Angus, appelé… ( LCN )

Les prochaines semaines risquent d’être éprouvantes pour les quelques 175 employés de Cascades à East Angus visés par la fermeture de l’usine de papier Kraft, en octobre prochain. Si certains envisagent une carrière dans le même domaine, d’autres envisagent plutôt de se réorienter complètement.

Onil Proulx, président du comité de reclassement (TVA Nouvelles)

Un comité d’aide au reclassement a donc été créé, en partenariat avec Emploi-Québec, la compagnie et le syndicat, pour faciliter le processus de recherches d’emploi de ces employés. «Est-ce qu’ils ont besoin de formation’ Est-ce qu’ils souhaitent démarrer leur propre entreprise’ Existe-t-il un programme pour les personnes âgées de plus de cinquante ans’ Toutes ces choses-là seront analysées en fonction des demandes qui nous seront adressées», explique le président du comité d’aide au reclassement, Onil Proulx.

En plus d’obtenir de l’aide de spécialistes, tels que des conseillers en orientation, des rencontres de groupes et individuelles débuteront, dès la semaine prochaine, pour faciliter le processus. Des offres d’emploi dans le même domaine d’activité seront également présentées aux employés de Cascades. «Tout le secteur des papetières, même si Cascades ferme, il y a des besoins de main-d »uvre importants», précise monsieur Proulx.

Cette fermeture amène son lot d’incertitudes pour les travailleurs, mais le comité d’aide au reclassement assure de tout mettre en uvre pour leur permettre de trouver un emploi similaire ou meilleur, «peut-être que c’est l’occasion d’aller voir ailleurs et de faire autre chose dans notre vie professionnelle».