Du homard de la Gaspésie en quantité cette année

Dimanche 03 mai 2015

Du homard de la Gaspésie en quantité cette année

GASPÉ – La saison du homard en Gaspésie a débuté en fin de semaine avec deux semaines de retard en raison de la glace et des vents, mais les homardiers s’attendent à nouveau à une bonne pêche.

C’est ce qu’a indiqué samedi M. Jean Côté du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, sur les ondes de LCN.

Selon M. Côté, les prises sont en hausse depuis quatre ans et les stocks sont bons.

Les casiers ont été jetés à l’eau samedi et les 168 détenteurs de permis de pêche au homard iront dès dimanche les relever et ramener les premières prises au quai.

Les prix devraient être plus élevés cette année, selon M. Côté, en raison de la demande chez les Américains et de la faible pêche ailleurs en Atlantique, en raison de l’hiver.

Le homard permet la création de 2300 emplois directs en Gaspésie.

Autre bonne nouvelle: la pêche aux homards en Gaspésie a été certifiée comme étant durable et bien gérée dans le cadre du programme Marine Stewardship Council, toujours selon M. Côté.

Selon le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, le homard figure parmi les principales espèces exploitées au Québec.

Pour la Gaspésie, la valeur des débarquements de homard s’établissait à 17,8 millions $ en 2014.

Au Québec, les débarquements se sont chiffrés à 51,1 millions $ en 2014, soit 25,3 % de la valeur totale des captures, toutes espèces confondues.