Ebola, le cap des 11 000 morts franchi

Mercredi 06 mai 2015

Ebola, le cap des 11 000 morts franchi

Le bilan de l’épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l’Ouest a franchi la barre des 11 000 morts, selon les chiffres publiés mercredi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au total dans les trois pays les plus touchés, 26 593 personnes ont été affectées par cette épidémie, dont 11 005 sont mortes, selon ce bilan de l’OMS.

L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale en 1976, est partie en décembre 2013 du sud de la Guinée avant de se propager au Liberia et à la Sierra Leone. Ce n’est qu’en août 2014 que l’OMS a décrèté qu’il s’agissait d’une «urgence de santé publique mondiale».

En Guinée, 2386 sont mortes des suites de la maladie. La Sierra Leone a enregistré 3903 décès, pour et le Liberia 4716 autres.

Le cap symbolique des 11 000 morts – un bilan nettement sous-évalué de l’aveu même de l’OMS – a été franchi alors que la fin de l’épidémie au Liberia doit être déclarée samedi 9 mai par l’organisation si aucun nouveau cas n’est détecté dans ce pays d’ici-là.

En outre, la Guinée et la Sierra Leone ont enregistré chacune seulement neuf nouveaux cas la semaine dernière, le plus bas niveau depuis quasiment un an. Des chiffres «encourageants» selon l’OMS qui appelle toutefois à rester vigilants.