La première manche aux Remparts

Mercredi 06 mai 2015

La première manche aux Remparts

RIMOUSKI – Solidement ébranlés durant les quatre premières minutes par les assauts de Michaël Joly, les Remparts de Québec ont refusé de plier les genoux et de lancer la serviette, mardi soir au Colisée Financière Sun Life de Rimouski, où ils ont finalement vaincu l’Océanic au compte de 7-4.

Les vainqueurs ont ainsi pris les devants 1-0 dans cette série finale de la LHJMQ, un duel au meilleur de sept parties. Le deuxième round sera joué vendredi à Rimouski.

Massimo Carozza, Anthony Duclair, Adam Erne, Matt Murphy, Raphaël Maheux et Kurt Etchegary ont enfilé les buts des Remparts. Duclair a également marqué dans un filet désert.

Le but de Murphy, réussi à la suite d’une passe magique de Vladimir Tkachev, a sonné le glas du gardien Louis-Philip Guindon. Ce dernier avait alloué seulement cinq buts en quatre matchs aux Foreurs de Val-d’Or, mais il a cédé quatre fois en 17 rondelles lancées par les Diables rouges.

Joly a dirigé l’offensive des Bleus avec un tour du chapeau. Son troisième de la soirée, inscrit avec moins de six minutes à égrener à la troisième période, a procuré une fin de match enlevante. Anthony DeLuca a réussi l’autre but de l’Océanic.Au diable la défensive!

En première période, les spectateurs ont pu constater que la mémoire des hockeyeurs est une faculté qui oublie, surtout quand il s’agit de respecter les consignes défensives si chères aux entraineurs.

Trois buts ont été réussis durant les quatre premières minutes de la partie. L’Océanic a frappé dès la 61e seconde quand Joly a battu Zachary Fucale à l’aide d’un tir des poignets de l’enclave.

Carozza a répliqué dans la minute suivante. Parvenu seul devant Guindon, le Diable rouge lui a glissé la rondelle entre les pattes.

Joly, à l’aide d’un tir des poignets a enfilé son neuvième but des séries à 3 m 52 s. Les visiteurs ont ensuite survécu à la première attaque massive des Bleus (punition de Jérôme Verrier) durant laquelle Fucale a été poivré comme une oie blanche sur les berges du fleuve Saint-Laurent en période de chasse.

Duclair a ensuite ramené les deux équipes à la case départ à la 12e minute. Pour le Duc, il s’agissait de son sixième filet de la valse printanière.

Les visiteurs ont ensuite bourdonné pendant que Samuel Laberge méditait au cachot. Matt Murphy a raté une occasion en or après s’être faufilé derrière la défensive rimouskoise.

Des buts rapides

Erne a rompu une égalité à la 24e seconde de la deuxième période, complétant une man’uvre amorcée par Etchegary. Puis, Murphy a bénéficié de l’habileté de Tkachev pour faire 4-2 Québec durant une supériorité numérique.

Le gardien Philippe Desrosiers, inactif depuis le sixième minute du troisième match de la série contre les Olympiques de Gatineau, a ensuite fermé la porte à l’adversaire.

En troisième, DeLuca a ravivé les partisans des Bleus, mais il a ensuite péché par indiscipline après le coup de sifflet. La punition venait de se terminer quand Maheux a battu Desrosiers d’un tir frappé.

Joly a de nouveau remis de l’ambiance dans l’amphithéâtre. Avec un peu moins de six minutes, l’Océanic se rapprochait à un but de Québec.

Mais, avec 1:57 au cadran, Kurt Etchegary a obligé les favoris locaux à songer à vendredi, jour du deuxième affrontement de la série.

Aussi sur Canoe.ca