Le co-auteur du code de vie nécessite Hérouxville la fermeture temporaire des mosquées au Canada

Lundi 27 oct 2014

Le co-auteur du code de vie nécessite Hérouxville la fermeture temporaire des mosquées au Canada

Le co- auteur du code de vie de l ‘ Hérouxville, André Drouin, affirmant la fermeture temporaire des mosquées au Canada en réponse à la fusillade mercredi au parlement et l ‘ attaque sur deux militaire à Saint- Jean -sur- Richelieu lundi

Agence QMI
27-10-2014 | 11h50

Dernière mise à jour: 27-10-2014 | 11h50

Le coauteur du code de vie d’Herouxville, André Drouin, réclame la fermeture temporaire des mosquées au Canada en réaction à la fusillade au parlement mercredi et à l’attaque visant deux militaires à Saint-Jean-sur-Richelieu, lundi dernier.

Le code de vie d’Hérouxville, en Mauricie, avait créé une forte polémique à la suite de son adoption en 2007. Il contenait un code de conduite serré pour les immigrants, et avait entre autres été qualifié de xénophobe par plusieurs observateurs.

Cette initiative du conseiller Drouin et de son ami Bernard Thompson avait contribué à la mise en place de la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodements reliées aux différences culturelles, présidée par Gérard Bouchard et Charles Taylor.

L’ex-conseiller municipal d’Hérouxville André Drouin était intervenu en 2010 durant l’étude du projet de loi 94, consacrée aux balises encadrant les demandes d’accommodement, en qualifiant cette démarche de «farce monumentale». Il avait rappelé sa ferme opposition à tout accommodement de nature religieuse et avait regretté que le gouvernement libéral n’énonce pas clairement le principe de la laïcité du Québec.

Il avait aussi affirmé que le Québec ne devait plus accueillir d’immigrants pour quelques années.

À défaut d’un tel «moratoire sur l’immigration», la province risquait de connaître des violences urbaines semblables à celles que vivent régulièrement plusieurs villes européennes, selon M. Drouin.