Porno juvénile, un homme aurait fait plus de 2000 victimes

Mercredi 06 mai 2015

Porno juvénile, un homme aurait fait plus de 2000 victimes

Une opération policière à l’échelle internationale en matière de pornographie juvénile menée par la police de York, en Ontario, a mené à l’arrestation de 41 suspects, mercredi. Parmi eux, un homme du Nouveau-Brunswick qui aurait fait pas moins de 2000 victimes.

L’individu, dont l’identité n’a pas été révélée en raison d’une ordonnance de non-publication, aurait exploité des enfants sur internet entre janvier 2012 et l’automne 2014.

L’enquête a révélé que l’homme de 24 ans, de Moncton, se faisait passer pour une adolescente sur divers réseaux sociaux afin d’appâter ses victimes, des garçons âgés entre 10 et 16 ans.

«L’enquête a également permis de déterminer que l’homme entrait en contact avec ses victimes en utilisant des sites de clavardage vidéo, a indiqué Jullie Rogers-Marsh, porte-parole de la Gendarmerie royale (GRC) au Nouveau-Brunswick. Il se servait de la vidéo d’une adolescente qui semblait clavarder en temps réel afin de convaincre les garçons de se déshabiller et de faire des gestes sexuels.»

Selon la GRC, le suspect filmait les jeunes garçons en action, puis distribuait la vidéo sur Internet.

Selon les enquêteurs, le présumé prédateur sexuel pourrait avoir fait quelque 2 000 victimes au Canada, en Russie, en Australie, aux Pays-Bas, aux États-Unis, au Royaume-Uni et ailleurs dans le monde.

Sur Facebook, le suspect avait un profil au nom de Vero May; sur Skype, son nom d’utilisateur était Veronika.Maylae et sur Vichatter, il se cachait derrière Veronika69.

La police demande à toute personne qui croit avoir clavardé avec le suspect de communiquer avec le poste de police de sa municipalité.