Un mort dans un accident de travail en Gaspésie

Mardi 30 déc 2014

Un mort dans un accident de travail en Gaspésie

Un travailleur était toujours entre la vie et la mort mardi après un grave accident lundi, de sorte que ‘ Caplan il a travaillé dans une usine de soudage, un village situé dans les Chaleurs Baie -des-Prés, en Gaspésie.

Maxime Deland
30-12-2014 | 08h22

Dernière mise à jour: 30-12-2014 | 15h48

Un homme de 50 ans victime d’un grave accident de travail lundi après-midi dans une usine de soudure de Caplan, en Gaspésie, a succombé à ses blessures au lendemain du drame, ont confirmé les autorités, mardi.

Gabriel Leblanc, originaire de New Richmond, s’affairait à installer un essieu sous une remorque lorsque l’accident s’est produit, lundi vers 14 h

«Au moment de l’accident, le travailleur procédait à l’essai d’un type d’essieu en particulier, l’essieu « autovireur », a expliqué Marie-France Vermette, porte-parole de la CSST. Lorsqu’il a introduit de l’air dans le coussin pneumatique, la pression sur le tube du support a fait céder les soudures temporaires en place. Le travailleur a reçu le tube au niveau du front.»

Gravement blessé, M. Leblanc a été transporté d’urgence à l’hôpital dans un état critique. Il a malheureusement rendu l’âme dans les heures qui ont suivi.

Les inspecteurs de la CSST dépêchés sur les lieux de l’accident ont constaté qu’aucune méthode de travail sécuritaire n’était en place pour encadrer les travaux réalisés sur des essieux de ce type.

Par conséquent, les inspecteurs ont interdit la réalisation de ce genre de tâche à l’intérieur de l’usine jusqu’à ce qu’une nouvelle méthode de travail soit adoptée et approuvée par la CSST.

«Les travaux ne pourront reprendre qu’au moment où les inspecteurs auront donné leur accord», a indiqué Mme Vermette.

Les inspecteurs de la CSST devaient rencontrer des témoins au cours des prochains jours pour tenter d’établir les circonstances exactes de l’accident.

Aussi sur Canoe.ca